Contrefaçon & terrorisme

Depuis de nombres années, de liens étroits existent entre le terrorisme et la contrefaçon. En effet, la contrefaçon sous tous ses aspects est une des principales sources de financement des réseaux terroristes, qui l’utilise afin de pouvoir aisément obtenir des fonds colossaux afin de radicaliser leurs agents, ou bien acheter des armes, etc… Ce crime paye et est très peu puni. Il est nécessaire de souligner que dès lors qu’un contrefacteur vend un produit, c’est pour son propre profit, il ne paie pas d’impôts ni de taxe et n’est pas soucieux de savoir si l’utilisateur pourra, en toute sécurité, en faire usage.

La contrefaçon dans le monde

Le monde entier est touché par la contrefaçon et ce depuis des siècles. Au cours de ces 10 dernières années, la contrefaçon a changé de visage, passant de l’artisanat  avec l’image de la MAMA Napolitaine qui fabriquait de faux sacs dans un atelier de fond de cours, à de vraies organisations qui fonctionnent pour générer du profit et financer, par ce biais leurs diverses activités illégales et dangereuses telles que le terrorisme.

Aujourd’hui la contrefaçon est estimée à 5 /10% du commerce mondial, et détruit des centaines de milliers d’emplois chaque année dans le monde.

Lutte contre la contrefaçon | Unifab - Union des Fabricants

La cybercriminalité : L’autre visage du terrorisme

L’appétence de certaines organisations terroristes comme Daech pour la cybercriminalité n’est plus à démontrer. Ces dernières n’hésitent plus aujourd’hui à recruter des e-mercenaires qui, moyennant rétribution, commettent des cybercrimes et lancent des attaques informatiques aux quatre coins du globe.

Les cybercrimes sont devenus un vrai moyen de pression

Si le domaine informatique a longtemps été réservé à des fins de communication et de propagande pour les groupes terroristes, faute d’une réelle expertise en la matière chez eux, ces derniers semblent avoir pris conscience récemment du caractère très lucratif et médiatique d’un cybercrime.

La menace est d’autant plus à prendre au sérieux qu’un acte cybercriminel peut avoir des répercussions semblables voire supérieures à celles d’une action terroriste physique. Les cyber-menaces sont omniprésentes et prennent cible certains sites sensibles comme. Sans aller jusqu’à cette extrémité, la cybercriminalité constitue une source de financement terrorisme parmi les plus rentables et englobant les attaques de réseaux, les escroqueries en ligne ou encore les piratages en tout genre.

Comment lutter contre le terrorisme ? Contrefaçon et terrorisme face à face

Aborder la question du financement du terrorisme revient à en détailler les différentes sources et à ce titre, le marché de la contrefaçon joue un rôle majeur. Le trafic de contrefaçon a connu une croissance exponentielle au cours de ces 10 dernières années, facilité par le développement d’Internet.

La lutte contre la contrefaçon au cœur du sujet

La démocratisation des échanges commerciaux dématérialisés et des moyens de paiements électroniques, tout contrefacteur bénéficie, avec Internet, d’un excellent terreau pour décupler ses activités illicites.

Si la contrefaçon a des conséquences désastreuses bien connues en terme de santé publique, de destruction d’emplois et représente un coût très lourd pour les comptes publics, un aspect moins visible mais tout aussi inquiétant réside dans le lien étroit entre contrefaçon et terrorisme.

L’importance cruciale de stopper les contrefacteurs

Lutter contre la contrefaçon permet donc, par ricochet de lutter contre le terrorisme. L’illustration la plus cruelle de cette réflexion est que les tristement célèbres frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, se livraient, avant leur passage à l’acte, vendaient de fausses chaussures de sport pour financer, en partie, ce crime contre l’humanité.

La lutte contre le financement du terrorisme passe ainsi par des efforts significatifs dans le domaine des contrefaçons et qui ne peut être envisagée sans une coopération internationale.

Bilan du terrorisme en France et à l’étranger

Les attentats qui ont frappé la France

Tous les attentats auxquels la France et le reste du monde ont fait face, sont financés par diverses sources dont la contrefaçon ; ainsi, la vente de fausses chaussures ou de médicaments finance les armes, la logistique et la radicalisation de ces organisations terroristes.

Comment lutter contre le terrorisme : Un rapport sur la contrefaçon et le terrorisme à télécharger absolument

La lutte contre la contrefaçon et la lutte contre le terrorisme n’ont jamais été autant liées qu’aujourd’hui. C’est dans cette volonté que l’Unifab a pris l’initiative de rendre public un rapport détaillé qui établit clairement la relation étroite qu’entretient la contrefaçon avec le terrorisme.

Rapport sur la contrefaçon et le terrorisme | Unifab - Union des fabricants

Un rapport remis au gouvernement

En 2016, ce rapport avait été remis au gouvernement notamment au Ministre des Finances et des Comptes Publics. A la lecture de ce rapport très détaillé sur le financement du terrorisme, le doute ne sera plus permis.

Fournissant des preuves concrètes recueillies sur ces 10 dernières années, ce rapport met en lumière les liens étroits qui unissent la contrefaçon et le terrorisme. Ce document est à découvrir dès à présent pour comprendre quels sont les acteurs concernés par ce trafic de grande ampleur et de quelle façon s’articule ce dernier en France et à l’étranger.

Sensibiliser le grand public autour de la lutte contre la contrefaçon

Chaque personne ayant lu ce rapport sera convaincue que la contrefaçon s’est transformée en manne financière importante pour les différents réseaux terroristes. Face à cette situation, la lutte contre la contrefaçon apparaît plus que jamais comme indispensable et c’est dans cette optique que l’Unifab a décidé d’amplifier son combat contre l’ensemble des produits contrefaisants et à l’encontre de ceux qui profitent de ce marché illégal.

La 22è édition du Forum Européen de la Propriété Intellectuelle : un franc succès !

A la vue du taux de participation lors du dernier Forum Européen de la Propriété Intellectuelle, l’appel semble avoir été bel et bien entendu. Le rapport contrefaçon et terrorisme de l’Unifab met en exergue 10 recommandations majeures d’ordre national et international à appliquer pour que le combat contre la contrefaçon et par voie de conséquence le terrorisme connaisse un tournant décisif.

Pour toutes ces raisons, ce rapport sur la contrefaçon et le terrorisme est à télécharger sans délai.

Ce sujet, plus qu’actuel, trouvera de nouveau toute sa place à l’occasion de la 23ème édition du Forum Européen de la Propriété Intellectuelle qui se tiendra à Paris les 5 et 6 Avril prochains…

SAVE THE DATE !

Achat de contrefaçons : quels sont les dangers ?

Nous avons également publié un article sur les dangers que représente l’achat de contrefaçons, qui souligne les méfaits de cette pratique pour les consommateurs, les marques et les producteurs; consultez-le !

Télécharger le rapport sur la contrefaçon et le terrorisme