NE VOUS FAITES PAS DES VACANCES EN TOC !

Coup d’envoi officiel de l’opération de sensibilisation des consommateurs aux effets et conséquences de la contrefaçon !

Cannes, le 5 juillet 2018 à 15h30, M. Christian Peugeot, Président de l’Union des Fabricants (UNIFAB), M. Richard Yung, Sénateur des Français à l’étranger et Président du Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC), M. David Lisnard, Maire de la ville de Cannes et Président de l’Agglomération Cannes Lérins, M. Romain Soubeyran, Directeur général de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), ainsi que M. Rodolphe Gintz, Directeur général de la Douane, M. Bernard Brochand, Député des Alpes Maritimes, ont lancé depuis la Mairie de Cannes, le 5 juillet dernier, une vaste campagne de sensibilisation sur les effets et conséquences sanitaires, économiques et environnementales de la contrefaçon qui envahit insidieusement le quotidien des consommateurs. A l’occasion de ce lancement, placé sous le haut patronage du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, M. Gérald Darmanin, une destruction de contrefaçon s’est déroulée, afin de montrer la diversité des produits copiés.

Les équipes de l’Unifab ont sillonné du 5 juillet au 18 août, le littoral sudiste de la France sous le slogan « NE VOUS FAITES PAS DES VACANCES EN TOC ». Les plages et marchés des villes de Cannes, Nice, Saint-Tropez, Ramatuelle, Pampelonne, Antibes, Juan-les-Pins, Cassis, Bandol, Marseille, Aix-en-Provence, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz… particulièrement impliquées en terme de promotion de la création, de l’innovation et de l’authenticité ont été les premiers témoins du passage des ambassadeurs de la lutte anti-contrefaçon.

Plus de 100 000 tracts, bilingues français / anglais, et cartes postales accompagnant de nombreux goodies, à l’effigie de cette campagne élaborée sur le thème du voyage, ont fait l’objet d’une distribution aux vacanciers afin de leur donner des conseils et astuces pour éviter de devenir les complices des contrefacteurs, qui ne connaissent pas de frontières, en achetant de faux produits ! Elle met ainsi en scène l’Unifab qui propose un embarquement véritable pour un tour du monde de l’authentique, afin de ne pas ponctuer ses vacances par de « fausses notes ». L’objectif est de marquer les esprits, de faire en sorte que la majeure partie de la population se sente informée et concernée grâce à la brochure informative et détaillée sur les dangers, les risques et les conséquences de la contrefaçon qui touchent, aujourd’hui, tous les secteurs d’activité.

Lancé en juin dernier, le rapport Unifab – Ifop met en exergue l’importance d’une sensibilisation renforcée des consommateurs, près de 4/10 ont déjà acheté de la contrefaçon en pensant faire l’acquisition d’un produit authentique.

37% des 15 ans et plus, ont déjà volontairement procédé à l’acte d’achat d’un faux produit, la proportion des 15-18 ans s’étant fourni sur internet est de 50%.

66% d’entre eux déclarent avoir utilisé les mots clés « cheap/pas cher » sur les moteurs de recherche pour trouver des faux produits. 71% des 15-18 ans, affirment télécharger des biens culturels (films, musiques, logiciels) sans se préoccuper du cadre légal. (Pour en savoir plus : https://www.unifab.com/pas-de-contrefacon-dans-ma-consommation/)

Afin de compléter cette campagne sur le terrain, une vaste campagne d’affichage a également été mise en place dès le mois de juillet, en partenariat avec JCDECAUX, sur plusieurs centaines d’emplacements publicitaires. Simultanément, le lancement de la campagne s’est effectué au niveau digital, à travers un partenariat avec la plateforme de vente en ligne, PriceMinister Rakuten, qui a pu sensibiliser les consommateurs en affichant le visuel de cette opération sur son espace de vente. Avec Google, qui à permis de rediriger les internautes qui tapent le mot «  contrefaçon » dans le moteur de recherche vers cette campagne de sensibilisation citoyenne hébergée sur le site de l’Unifab, ainsi qu’avec  des espaces  publicitaires en ligne, alloués par Facebook.

 

 

 

« Vacanciers, locaux et consommateurs doivent être responsabilisés et connaître les effets et conséquences de la contrefaçon sur leur quotidien ! Il est primordial, que cette responsabilisation passe par une sensibilisation accrue de la population qui doit avoir conscience de toutes les dérives qu’engendrent la contrefaçon sur la santé, la sécurité, l’environnement, l’économie… Autant de facteurs qui laissent penser que sans une demande prédominante l’offre sera tarie », a déclaré Christian Peugeot, Président de l’Unifab.

Cette campagne, traditionnellement organisée de concert avec le CNAC et l’INPI, est l’occasion pour la Douane et la Gendarmerie de souligner l’importance de la coopération entre les différents services répressifs pour lutter efficacement contre les trafics de contrefaçon. En 2017, ce sont 8.4 millions de faux articles ont été saisis par la Douane et de nombreuses filières organisées démantelées en coopération avec la Gendarmerie.

L’engagement de M. David Lisnard, Maire de Cannes, qui a généreusement accepté que cette opération soit lancée depuis sa commune, démontre l’intention de la ville de s’investir dans la lutte contre la contrefaçon en faveur de la protection des consommateurs et dans la promotion de la propriété intellectuelle, un droit qui défend la création et l’innovation !

 

Pour consulter les éléments :

Flyer_exe-2018-87pdf

 

 

Carte_postale campagne ete 2018